Hans Hartung catalogue raisonné - l'œuvre peint et dessiné 1914 à 1944



introduction

recherches



biographie en 1938

Le divorce avec Anna-Eva Bergman est prononcé en mars. Hans Hartung passe alors de plus en plus de temps chez les González installés à Arcueil. En juillet, il présente la toile T1936-2 aux galeries Burlington de Londres dans le cadre de l’exposition « Exhibition of Twentieth German Art ». Dès l’été, il travaille à Arcueil dans l’atelier de Julio González, qui l’initie aux techniques de la sculpture en fer forgé. Le soir, il est logé chez les Goetz, au 19 rue Daguerre. Il réalise à Arcueil une sculpture qu’il expose en octobre aux Surindépendants. Son travail est à nouveau montré à Londres au mois de novembre : la galerie Guggenheim Jeune expose T1938-16, un collage sur panneau de bois, aux côtés d’œuvres de Kurt Schwitters, Roland Penrose et André Masson.


L'appartement-atelier, 8 rue François Mouthon, Paris, 1938



Hans Hartung et Julio González, Arcueil, 1938





1938



Huile - 41 #
Aquarelle, gouache - 18 #
Encre - 81 #
Craie noire, crayon, pastel - 74 #






parcours

1914-1920
1914 - (7 pièces)

1915 - (6 pièces)

1916 - (4 pièces)

1917 - (8 pièces)

1918 - (4 pièces)

1919 - (2 pièces)

1920 - (21 pièces)

1921-1924
1921 - (13 pièces)

1922 - (206 pièces)

1923 - (105 pièces)

1924 - (54 pièces)

1925-1930
1925 - (91 pièces)

1926 - (100 pièces)

1927 - (102 pièces)

1928 - (57 pièces)

1929 - (54 pièces)

1930 - (53 pièces)

1931-1934
1931 - (39 pièces)

1932 - (135 pièces)

1933 - (63 pièces)

1934 - (36 pièces)

1935-1939
1935 - (182 pièces)

1936 - (85 pièces)

1937 - (97 pièces)

1938 - (210 pièces)

1939 - (81 pièces)

1940-1944
1940 - (206 pièces)

1941 - (96 pièces)

1942 - (108 pièces)

1943 - (11 pièces)

1944 - (1 pièce)

1938
[Sans titre], 1938
96 X 37 X 43 cm
n° archives : 2392-0